APPRENDRE L’ITALIEN

La LEA est une filière qui intègre généralement 2 langues dans le programme de la filière. Dans le cas de l’italien en LEA, il est attribué des connaissances de la langue italienne à travers une matière ou une filière qui intègre donc la langue italienne parmi les 2 langues à incorporer, et parmi les matières à appliquer. En tant que Langue Etrangère Appliquée, l’italien en LEA suit le rythme de la filière qui met en valeur 2 langues à assimiler en même temps et selon un même niveau d’applications. Il sera intéressant de connaître le niveau de la langue italienne pour l’italien en LEA, et qui sera encore mieux rapprochée de la filière si une langue appliquée  en parallèle et similaire à la langue italienne  favorise en même temps les connaissances te les applications. L’italien en LEA s’effectue au niveau universitaire, et se prépare dès le cycle secondaire au niveau du collège, dans le but de rapporter les meilleures connaissances face au choix de l’étudiant. Malgré tout, il sera dans le devoir de chaque étudiant ayant choisi la langue italienne en tant que langue étrangère appliquée d’assure les connaissances de base, suivies des connaissances élémentaires, puis des connaissances qui suivent un style de la langue italienne par rapport au niveau universitaire.

—- Comment mettre en pratique les applications

Le choix de l’étudiant à appliquer la LEA est un choix personnel qui dépend des compétences de l’étudiant à appliquer la langue italienne. En tant que langue étrangère appliquée, la langue italienne nécessite les connaissances de base, à savoir les connaissances grammaticales et orthographiques qui nécessitent un sans fautes lors des applications. Le niveau universitaire exige des connaissances évoluées sur la capacité de l’étudiant à transmettre des idées, effectuer des résumés, et apporter un niveau minimum de connaissances sur la culture générale de la langue italienne. Les applications sont similaires à celles des connaissances de base, mais les thèmes sur lesquels les sujets sont traités sont très variées, et incluent des activités encore plus compliquées que l’étudiant doit parvenir à appliquer sans difficultés. La connaissance des définitions des mots, l’assimilation des  textes effectués durant les exercices d’études de textes permet d’éviter les revers de la langue italienne qui ne doivent exister en aucun cas. L’étude de l’italien en LEA est une preuve de réussite de l’étudiant par rapport au style linguistique représenté, à la fois idéal et fondamental.